Chien de montagne bernois

No comments

 Le Bouvier bernois est légèrement plus long que haut, bien qu'il semble carré. Cette race est un chien robuste, grand et rustique qui allie force, vitesse et agilité. La démarche de travail naturelle du bouvier bernois est un trot lent, mais avec une bonne portée et une bonne impulsion. Le poil épais est modérément long et légèrement ondulé ou droit, ce qui lui permet de se protéger du froid. L'expression est douce et la couleur est frappante.

Histoire

Le plus connu des Sennehunde, ou chiens de montagne suisses, le Bernois se distingue par le fait qu'il est le seul à avoir un pelage assez long et soyeux. L'origine de la race est au mieux spéculative. Certains experts pensent que l'histoire de cette race remonte à l'invasion romaine de la Suisse, lorsque les mâtins romains ont été croisés avec des chiens de garde de troupeau indigènes. Ce croisement a donné naissance à un chien fort, capable de résister au climat alpin et pouvant servir de chien de trait, de gardien de troupeau, de conducteur, de berger et de chien de ferme en général.

Malgré leur utilité, peu de tentatives ont été faites pour les perpétuer en tant que race de façon délibérée. À la fin des années 1800, la race était en danger de disparition. À cette époque, le professeur Albert Heim a lancé une étude sur les chiens suisses qui a conduit à l'identification du Bouvier bernois comme l'un des types existants. Ces chiens n'ont été trouvés que dans les vallées des basses Alpes. Grâce aux efforts du professeur Heim, ces chiens ont été promus dans toute la Suisse et même en Europe. Les meilleurs spécimens se sont retrouvés dans la région de Durrbach, donnant à un moment donné à la race le nom de Durrbachler. Avec l'expansion de la race, le nom a été changé en Bouvier Bernois. Le premier bouvier bernois est arrivé en Amérique en 1926 ; la reconnaissance officielle de l'AKC a été accordée en 1937.

Tempérament

Le Bouvier bernois est un compagnon de famille calme et facile à vivre (c'est-à-dire après l'adolescence). Ce chien est sensible, loyal, extrêmement dévoué, doux avec les enfants et souvent réservé avec les étrangers. Le bouvier bernois s'entend généralement bien avec les autres chiens et les animaux de compagnie. Ils ne s'en sortent pas bien isolés des activités familiales.

Maintenance

Le Bernois aime le plein air, surtout par temps froid. Ce chien a besoin d'un exercice quotidien mais modéré, soit une bonne randonnée ou une promenade en laisse. Son pelage a besoin d'être brossé une ou deux fois par semaine, beaucoup plus souvent lors de la mue. La durée de vie du bernois est décrite par une expression suisse : "Trois ans un jeune chien, trois ans un bon chien, et trois ans un vieux chien. Tout le reste est un don de Dieu".

Santé
  • Préoccupations majeures : CHD, dysplasie du coude, tumeur des mastocytes, torsion gastrique
  • Préoccupations mineures : cataracte, entropion, ectropion, SAS
  • Occasionnellement : hypomyélinisation, allergies, maladie de von Willebrand, dégénérescence hépatocérébelleuse, hypothyroïdie, PRA
  • Tests suggérés : hanche, coude, œil, cœur, ADN pour la maladie de von Willebrand
  • Durée de vie : 6-9 ans
  • Remarque : il faut prendre des précautions supplémentaires pour éviter les coups de chaleur.
Remarque : si les caractéristiques mentionnées ici peuvent fréquemment représenter cette race, les chiens sont des individus dont la personnalité et l'apparence varient. Veuillez consulter l'organisme d'adoption pour obtenir des détails sur un animal de compagnie spécifique.

No comments

Post a Comment